BFM TV - Marseille: un homme malvoyant expulsé d'un supermarché avec son chien guide

Date de l'événement : 
05 juin 2019

Le personnel du Monoprix a avancé des questions d'"hygiène dans la zone alimentaire" en expulsant le jeune homme. La loi oblige pourtant à ouvrir aux chiens d'aveugle ou d'assistance tous les lieux ouverts au public. 

 

Accompagné de son chien guide, un jeune homme malvoyant de 25 ans a été expulsé d'un Monoprix à Marseille fin septembre. A la suite de cet incident, filmé en direct et diffusé sur internet, il a annoncé à l'AFP qu'il allait porter plainte. 

Sur le compte Facebook du jeune homme, Monoprix a "présenté ses excuses pour ces faits, que (l'entreprise) condamne fermement", survenus le 21 septembre. "Si pour des raisons sanitaires, les animaux ne sont pas acceptés dans nos magasins, les guides d'aveugles font évidemment exception", a tweeté le groupe.

Filmée par l'ami qui l'accompagnait, la scène montre Arthur Aumoite, accompagné de sa chienne Loya, dans le Monoprix de Blancarde, dans le centre de Marseille: le gérant du magasin lui barre le chemin et le bloque physiquement, mettant en avant les questions "d'hygiène dans la zone alimentaire".

Le jeune homme, victime d'une atteinte rétinienne génétique, présente alors un document de la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugle (FFAC) rappelant l'article 88 de la loi de 1987 et l'obligation d'ouvrir tous les lieux publics aux personnes accompagnées d'un chien guide.

Découvrir la suite